• WANNA PLAY?

    GET CU3ER, UNIQUE & AWESOME 3D IMAGE SLIDER!

  • Slick WordPress plugin.

    wpCU3ER is a WordPress plugin designed to provide easy CU3ER integration into WordPress powered websites while offering lots of advanced CU3ER content editing & managing features.

  • Javascript version is out!

    Now CU3ER works beautifully on all devices!

Imprimer

RS - Brève présentation

IMG 1074 copie

Cette technique pratiquée après la LHCP nous permet d’aller plus loin vers la non-peur et le bien-être.

Un objectif

Le bien-être et l'autonomie.

Un outil efficace

La Respiration Spontanée est un outil de bien-être issu des  recherches de Jean-Pierre CHAMODOT sur le conditionnement et ses conséquences; l’ignorance et la peur. Quel impacte ce conditionnement a-t-il sur le corps, la santé en général, et sur la respiration en particulier? Comment se servir de cet  outil puissant qu’est la respiration  pour  maîtriser nos peurs, sortir de nos automatismes, retrouver un espace de liberté et créer notre bien-être ? Comment rattacher l'expérience corporelle et le ressenti, au conceptuel pour créer une prise de conscience et retrouver le discernement ?

Une toute autre pédagogie cohérente avec l'objectif "bien-être et autonomie"

Nous avons tous connu la pédagogie du "système de notations" avec les "bonnes notes" et les "récompenses", les "mauvaises notes" et les "punitions". En quoi est-elle incohérente avec l'objectif "bien-être et autonomie" ? Par quelle autre pédagogie la remplacer ? En savoir plus

Des résultats
  • Bien-être corporel : Disparition des contractures musculaires du thorax et du ventre, c'est-à-dire des angoisses. Sensation de détente.  L'amélioration du terrain par la détente diminue le risque d'apparition des hernies hiatales, des lésions ostéopathiques et de l’arthrose. Diminution des fuites énergétiques donc de la fatigue chronique. Sensation de plénitude et de paix.

  • Bien-être cérébral : Apaisement du mental donc de la respiration. L’activité cérébrale diminue, le cerveau consomme moins d’oxygène, donc la ventilation respiratoire  diminue en amplitude et en fréquence. La diminution de l'activité cerveau gauche masculin (qui analyse, sépare et génère la guerre), s'accompagne d'une augmentation de l'activité cerveau droit féminin (qui synthétise, unit et génère l'amour). Ainsi apparaît un équilibre harmonieux entre le masculin et le féminin.

  • Bien-être comportemental : Quitter les comportements réactifs (soumission, rébellion, tyrannie) qui génèrent le mal être, pour accéder à l'acte libre (d'amour) créateur de bien être.
  • Bien-être et temps : Vivre l’expérience «ici et maintenant» c'est-à-dire «Je suis tellement bien ici que je ne suis pas pressé d’aller ailleurs. Je suis tellement bien maintenant que je ne suis pas nostalgique du passé, ni impatient de l’avenir. De telle sorte que je prends le temps de goûter l’instant présent et découvre que présent = cadeau ». C'est le passage du temps (passé futur), au présent qui génère le bien-être.

  • Bien-être et perceptions : Dans la peur et le mal-être, nous avons une perception noire  et déformée de nous, de l’autre et du monde, appelée "illusion". Dans un état de non peur, nous devenons capables de percevoir  la justesse et la vérité, la beauté, et la perfection qui sont en nous, chez l’autre et dans le monde.

  • Bien-être et discernement : L’exercice est un révélateur qui amène des prises de conscience. Celles-ci nous permettent de nous libérer des automatismes et des systèmes de croyance qui enferment.

  • Bien-être et spiritualité : Dans la non peur, nous avons accès au «Temple», ce lieu de notre conscience abritant une « présence sacrée » : la partie de nous qui est tout amour et toute paix. Être relié à ce «Divin Intérieur» c'est être relié à notre Source intérieure «d’approvisionnement en énergie amour». L’accès à l'abondance et à l’autonomie s'ouvre, ainsi que l'accès au Tout Autre. Selon les traditions, cet état de bien-être s’appelle état méditatif, recueillement, expansion de conscience, état d’unité, être relié... Cette expérience nous fait découvrir que l’état méditatif est accessible à tous en quelques heures. 
Comment accéder soi même à cette expérience et aider l’autre à l’atteindre ?
    Pour en savoir plus sur la Respiration Spontanée, cliquez ici

La Respiration Spontanée se passe dans des conditions idéales : séance individuelle (tête à tête avec un thérapeute suffisamment éveillé pour vous aider à chaque instant à vous maintenir éveillé), lieu protégé, sécurité, allongé sur le dos (il n’ y a pas à lutter contre la pesanteur), confort (bien au chaud et au douillet, détente et non douleur après une séance en LHCP). Entre ces conditions idéales et la vie de tous les jours, il existe un fossé difficile à franchir. Passer directement du rez-de-chaussée au premier étage est impossible. C’est pourquoi une marche intermédiaire (conditions plus difficiles qu’en Respiration Spontanée et moins que dans la vie courante) est nécessaire pour maîtriser nos peurs. Cette marche intermédiaire peut être : Le Mouvement Spontané (Qi Gong).

Par ailleurs, avec la Respiration Spontanée, nous vivons une expérience de non-peur, mais celle-ci ne dure pas. La peur revient en effet assez rapidement car sa cause (notre système de croyances) n’a pas été traitée. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire d’aller plus loin avec l’outil Discernement. Comment prendre conscience de nos croyances enfermantes, et surtout comment s'en libérer ?

Pour lire la suite de la liste des évènements à venir, cliquez ici